Comment apprendre les pas de base de la salsa en couple ?

February 12, 2024

Salsa, un mot qui évoque la danse, la passion, la chaleur et peut-être même un peu de mystère pour certains. C’est une danse qui se vit à deux, en couple. Alors comment faire pour apprendre les pas de base de ce rythme endiablé ? Vous êtes prêts à vous lancer dans cette aventure en couple et vous voulez savoir où commencer ? Nous avons préparé pour vous un guide pas à pas pour apprendre la salsa. Alors chaussez vos chaussures de danse, faites chauffer la musique cubaine et suivez le guide !

Le positionnement du couple

Avant de commencer à danser, il faut d’abord apprendre à se positionner correctement. En salsa, le cavalier et la cavalière ont des rôles bien définis.

Dans le monde de la salsa, le cavalier est le guide. C’est lui qui donne le rythme, qui indique les mouvements à suivre, qui décide des tours et des figures. Pour cela, il se tient droit, une main sur l’épaule de la cavalière, l’autre tenant sa main.

La cavalière, de son côté, suit le rythme imposé par le cavalier. Elle doit être à l’écoute, prête à suivre ses indications. Sa main gauche est dans la main droite du cavalier, et sa main droite est posée sur l’épaule du cavalier. Elle doit maintenir une certaine tension dans ses bras pour pouvoir réagir rapidement aux mouvements du cavalier.

En salsa, la communication entre les partenaires est essentielle. Il ne s’agit pas seulement de suivre la musique, mais aussi de se synchroniser avec son partenaire.

Les pas de base

Maintenant que vous êtes correctement positionnés, nous allons pouvoir commencer à danser. Mais avant de vous lancer dans des figures compliquées, il faut d’abord maîtriser les pas de base.

Le pas de base de la salsa se fait sur 8 temps, avec une pause sur le 4e et le 8e temps. Le cavalier commence toujours par un pas en avant avec le pied gauche, tandis que la cavalière commence par un pas en arrière avec le pied droit.

Voici la séquence pour le cavalier : pas en avant avec le pied gauche (temps 1), ramener le pied droit à côté du pied gauche (temps 2), pas en arrière avec le pied gauche (temps 3), pause (temps 4), pas en arrière avec le pied droit (temps 5), ramener le pied gauche à côté du pied droit (temps 6), pas en avant avec le pied droit (temps 7), pause (temps 8).

Pour la cavalière, c’est l’inverse : pas en arrière avec le pied droit (temps 1), ramener le pied gauche à côté du pied droit (temps 2), pas en avant avec le pied droit (temps 3), pause (temps 4), pas en avant avec le pied gauche (temps 5), ramener le pied droit à côté du pied gauche (temps 6), pas en arrière avec le pied gauche (temps 7), pause (temps 8).

Comment tourner en salsa ?

Après avoir maîtrisé les pas de base, vous pouvez commencer à ajouter des tours à votre danse.

Les tours de salsa sont basés sur les mêmes pas de base, avec une rotation du corps. Le cavalier peut décider de faire tourner la cavalière, ou de faire un tour lui-même.

Pour faire tourner la cavalière, le cavalier utilise sa main droite, qui tient la main gauche de la cavalière. Il indique le sens du tour avec un mouvement de la main, et la cavalière suit le mouvement.

Comment écouter la musique en dansant la salsa ?

En salsa, la musique est votre guide. C’est elle qui donne le rythme de la danse, qui indique quand faire une pause, quand tourner, quand changer de pas.

Pour bien danser la salsa, il faut être à l’écoute de la musique. Cela signifie être capable d’identifier le tempo, de suivre le rythme, de reconnaître les moments clés de la chanson.

En vous entraînant régulièrement, vous apprendrez à mieux écouter la musique, et votre danse en sera grandement améliorée.

De zéro à la piste de danse

Maintenant que vous avez les bases, il ne vous reste plus qu’à pratiquer. Comme pour toute activité, c’est en pratiquant que vous progresserez.

N’hésitez pas à vous inscrire à des cours de salsa, à pratiquer chez vous avec de la musique, à regarder des vidéos de danseurs professionnels. Plus vous pratiquerez, plus vous vous sentirez à l’aise sur la piste de danse.

Et n’oubliez pas : le plus important en salsa, c’est de prendre du plaisir. Alors lâchez-vous, amusez-vous, et dansez comme si personne ne vous regardait !

Intégrer les tours à la base

Après avoir maîtrisé le positionnement et les pas de base de la salsa, la prochaine étape est d’intégrer les tours. Les tours ajoutent un élément dynamique à votre danse et c’est là que ça devient vraiment amusant.

Un tour en salsa est essentiellement une rotation sur place. Le cavalier peut soit faire tourner la danseuse, soit faire un tour lui-même. Les tours peuvent être effectués à droite ou à gauche. Pour commencer, nous allons nous concentrer sur le tour à gauche du cavalier.

Le tour à gauche du cavalier commence par les mêmes pas de base que vous avez appris. Cependant, au lieu de faire un pas en avant avec le pied gauche sur le premier temps, le cavalier fait un pas sur le côté avec le pied gauche, tout en tournant son corps vers la gauche. Il y a ensuite une rotation complète sur les pieds pendant les temps 2 et 3. Sur le temps 4, marquez une pause en gardant les pieds joints, avant de reprendre les pas de base.

La clé pour réussir un tour est de maintenir une bonne connexion avec votre partenaire. Pendant le tour, le bras droit du cavalier reste en contact avec le dos de la danseuse, tandis que le bras gauche est utilisé pour diriger le mouvement. C’est un peu comme passer le ballon en basket-ball : le bras gauche donne la direction, tandis que le bras droit assure le suivi.

Les variations de la base

Une fois que vous êtes à l’aise avec les pas de base et les tours, vous pouvez commencer à expérimenter avec des variations de la base.

La salsa cubaine est riche en variations. Il peut s’agir d’ajouter des pas supplémentaires, de changer le rythme, ou même d’intégrer des mouvements de danse d’autres styles. La clé est de rester synchronisé avec votre partenaire et la musique.

Une variation de base simple à apprendre est le "dile que no". Il s’agit d’une figure où le cavalier et la danseuse changent de place. Le cavalier fait un pas en arrière avec le pied gauche pendant que la danseuse fait un pas en avant avec le pied droit, puis le cavalier fait un pas sur le côté avec son pied droit pendant que la danseuse fait un pas sur le côté avec son pied gauche.

Cette variation de la base peut être utilisée pour créer un espace entre vous et votre partenaire, pour changer de direction, ou simplement pour ajouter de la variété à votre danse.

Conclusion

Apprendre la salsa en couple peut sembler intimidant au début, mais avec de la patience, de la pratique et un peu d’humour, vous serez sur la piste de danse en un rien de temps. Que vous soyez dans une école de danse, à suivre un cours de salsa ou à pratiquer à la maison, n’oubliez jamais que la salsa est avant tout une danse sociale.

Elle est faite pour être partagée et appréciée. Donc, même si vous faites des erreurs, même si vous vous sentez un peu maladroit, continuez à danser. Parce qu’au final, ce qui compte vraiment, ce n’est pas d’être parfait, mais de partager un moment de joie et de connexion avec votre partenaire.

Alors, prenez votre courage à deux mains, chaussez vos chaussures de danse et lancez-vous dans l’aventure de la salsa. Parce qu’au final, danser la salsa, c’est comme la vie : c’est une aventure qui se vit à deux. Et comme toute aventure, elle est bien plus amusante quand on la partage avec quelqu’un qu’on aime. Alors, dansez, riez, et surtout, amusez-vous. Après tout, c’est ça, la salsa !